Identités plurielles et reconnaissance de l’altéritée